Jeunes, scolaires et clubs

Résorber le problème du « décrochage sportif »

Constats : l’offre d’activité physique pour les enfants est réduite. Par ailleurs les enfants, dès l’âge généralement requis de 6 ans pour adhérer dans un club, ne s’inscrivent pas forcément pour une mise à l’A.P.S. Plusieurs études indiquent une faible offre d’activité physique pour les petits dès 4 ans, et une  baisse significative de l’activité physique des petits à l’école, d’une façon générale. En cause, le taux horaire des cours d’EPS, qui est inscrit dans les programmes : 3 heures hebdomadaires, pas toujours respectées.

BOULES DE VIE propose des activités aux jeunes des milieux scolaires et périscolaires.

Il  s’agit, en guise d’activité  physique à l’Ecole, de proposer des cycles de Sport Boules aux élèves des écoles qui  nous solliciteraient. Il s’agit aussi de proposer aux Centres de Loisirs, aux Ecoles Multisports, des séances de découverte ou de pratique régulière de cette discipline.

Ces cycles peuvent être bimestriels, trimestriels, semestriels ou annuels. Ils sont fonction du projet pédagogique des écoles, et de l’emploi du temps des centres de loisirs.

Les préventions que nous offrons autour de l’enfant :

En prévention primaire

  • A l’enfant qui s’adonne de façon boulimique aux jeux vidéo, plutôt que d’aller courir, sauter, jouer à l’extérieur de la maison.
  • A l’enfant qui n’a que 4 ans par conséquent n’est pas en mesure  de rejoindre un club sportif (où 6 ans est l’âge minimum requis).

=> Préparez le capital santé de votre enfant, en prévenant les risques de survenue d’une pathologie

En prévention secondaire

  • Votre enfant, votre jeune souffre d’une pathologie métabolique telle que le Diabète, l’anorexie, la boulimie, de surpoids et/ou d’obésité ; d’un cancer ou d’une maladie respiratoire.

=> Accompagnez-le dans un parcours de sport thérapeutique

En prévention tertiaire

  • Votre enfant, votre adolescent, le jeune adulte est installé dans la maladie

=> Facilitez-lui la vie quotidienne, en l’incitant à se mettre à une activité physique thérapeutique qui concourt à une amélioration de sa condition physique, de son moral et  contribue ainsi à  une réinsertion dans la vie sociale que la maladie entrave régulièrement.

Les avantages du sport-boules

  • Apprentissage d’une nouvelle discipline sportive facile à pratiquer
  • Acquisition de l’habitude de pratiquer une activité physique
  • Culture de la confiance en soi, et l’estime de soi en raison de sa faculté à permettre la réussite dans les jeux et les exercices
  • Renforcement par le jeu de notions apprises à l’école (arithmétique, physiologie, etc.)
  • Entrainement de la mémoire
  • Compréhension et tolérance des différences inter générationnelles.

Conditions pour la pratique du sport-boules jeunes et scolaires

  • Mise à disposition d’un espace dédié au sein de l’établissement scolaire ou du club de loisirs (préau, gymnase, cour, etc.)
  • Utilisation d’un boulodrome

Fixer le contenu de l’activité, son intensité, sa fréquence (au moins 2 fois par semaine), et sa durée (60 à 90 mn)

 

Pour en savoir plus contactez-nous : CONTACT